La discipline est facile.

“On parle trop de discipline. Du mot discipline on se remplit la bouche, tant que la discipline est facile; mais si, par aventure, elle vous impose un sacrifice politique ou personnel, alors naissent les susceptibilités, les délations et, parfois, les plus noires trahisons. La sincère et droite discipline ne connaît pas les refus des exhibitionnistes avec leurs ridicules stériles et leur ennuyeuse dissidence qui durent autant que dure la clameur imbécile et bavarde de la presse ennemie.

Je suis fasciste, la vie que j’ai donnée à mon œuvre est forte et durable. Le courage, l’intrépidité, l’amour du risque, la répugnance du pacifisme, l’orgueil national, la discipline et le respect de l’autorité, voilà les qualités que j’ai demandées aux fasciste, avec la dignité de la vie individuelle comme de la vie collective.”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *